BLANCHE NUIT de Fabrice Sébille

Quand Arthur a décidé de devenir policier, ce n’était sûrement par pour traquer un groupuscule d’artistes ultragauchistes, le Collectif Poing Noir, dont la principale activité est d’emmerder le monde. Non, le truc d’Arthur, c’était plutôt de retrouver la trace de son père, l’Ennemi Public n°1 surnommé «La Malice».

Mais au central où il travaille de nuit, c’est l’exubérant commissaire Moulinette qui fixe les règles, épaulé de son fidèle lieutenant, le lymphatique Gégé. Arthur va donc devoir obéir aux ordres et infiltrer le Collectif. Il se fait alors passer pour un comédien auprès de leur égérie, l’irrésistible Blanche Rippolin, qui l’entraîne au cœur de ses aventures nocturnes.

Mais la nuit, Paris n’est pas tout à fait la même…

Avec ce premier film de long-métrage, Fabrice Sébille continue d’explorer les ressorts de la comédie loufoque tout en multipliant les clins d’œil au cinéma français des années 60-70.

Au casting : Fabrice Abraham, Pascal Demolon, Philippe Duquesne, Arnaud Maillard, Delphine Rollin, Julie Ferrier, Les Chiche Capon

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close